Eor, par delà les horizons

lundi, juillet 13 2009

Eté / Hiver

Il n'y a pas d'ours dans le sud.... Quand je dis sud, je pense bien sur Hémisphère sud..... voyons les choses en grand! ne nous limitons à notre petit hexagone... Enfin, on peut plutôt dire qu'il n'y a pas d'ours polaire dans le sud.

C'est donc l'hiver.... Et l'hiver, c'est la période d'hibernation.... alors, même si il n'y a pas d'ours dans le grand sud, je rentre en hibernation estivale sur ce blog...... Plus de billet avant, à mon avis un certain temps....

Profitez bien de vos vacances, faites le plein de soleil....

jeudi, janvier 15 2009

Accordée

samedi, novembre 22 2008

Golfe de Gascogne

Finalement, le coin le plus redouté du voyage, c'est le golfe de Gascogne.... Parce qu'il n'y a pas 36 routes entre le cap Finisterre et Ouessant.... Et a ce cap, on est souvent travers à la houle, et les dépressions arrivent à toute vitesse de l'Atlantique..... Pour nous, gros bateaux, ça va encore.... mais pour les plus petits.... ça peut être un sacré calvaire.....

Un voyage en chiffre

Pour vous donner une idée un peu plus "mathématique" d'un voyage entre Southampton et Southampton (en passant par Suez et Tianjin), voici quelques chiffres.

Il nous faut 63 jours pour parcourir 24410,8 milles (soit 45 208,8 km, pour les terriens). Le voyage est ponctué de 17 escales. Pour avancer, nous devons utiliser du fioul : 11 990 tonnes de fioul "High Sulfur" ont été brulées entre Ouessant et Ouessant (en allant vers l'est) et 820 tonnes de "Low Sulphur" lors de la tournée du nord. Ce à quoi, il faut ajouter 333 tonnes de "Diesel Oil". De façon plus simple, nous avons consommé 13 143 tonnes de combustibles.

Comment se décompose le voyage????
69,8% du temps en mer, 20,4% à quai, 5,4% en manœuvre d'arrivée ou de départ 2,1% au mouillage et.... 5,4% du temps pour le passage du canal de suez....

Enfin..... pour terminer avec les chiffres et ce billet un peu chiant.... pour les boites qu'on transporte, sachez qu'il y a eu 11345 mouvements de containers 20' et 14883 pour les 40' (par mouvement, comprenez chargé/dechargé/déplacé d'une position à une autre sur le bateau).

Dès que j'ai le courage, je vous mets des photos.......

mercredi, octobre 29 2008

Photo du large

Non ! Il ne s'agit évidemment pas d'un feu de Saint-Helme en bout de bras du marin... mais d'un exercice pyrotechnique. Une photo reçue du large par satellite, c'est dire si elle en a fait du chemin !

vendredi, octobre 24 2008

Feu de St Elme

La nuit dernière, nous étions à l'est des Maldives et à l'ouest de la pointe sud de l'Inde. La météo était... surprenante. Température extérieure autour des 27-30, eau de mer à 28. A minuit, quand je suis monté prendre le quart, on ne voyait strictement rien d'autre qu'une lueur blafarde, blanchâtre.

Sur le radar tribord, on voyait les nuages de grains (qui donnent un excellent écho) tout autour de nous (échelle sur 24 milles). Le faisceau balayait les 360° de l'horizon et faisait ressortir les masses nuageuses en un brouillard de marques jaunes sur mon écran. Quelques bateaux autour, dont quelques petits pêcheurs (à plus de 100 milles des côtes!). Très vite des éclairs ont commencé à zébrer le ciel tout autour de nous. Certains entre la mer et le plafond bas des nuages, d'autres dans les nuages. Parfois des grains violents passaient à proximité du navire.

Vers 00h30, nous sommes passé en portée VHF d'un autre navire de la compagnie. Bien sûr, nous avons discuté : les gens à bord, la météo rencontrée, les escales passées et à venir... Les questions importantes, pour les navires qui vont vers l'est sont "avez vous eu beaucoup de brume dans le nord?" ou "les pêcheurs ??? Toujours aussi nombreux?", "des typhons?". A deux heure du mat', ça tapait de tous les côtés ! Des éclairs immenses qui éclairaient tout le bateau (on y voyait comme en plein jour!).

A trois heures, un grain énorme est tombé sur nous. Une pluie si dense qu'on distinguait à peine le feu sur le mat avant qui nous sert à... voir l'axe du bateau (rigolez pas, c'est bien utile de savoir quand l'axe du navire est passé d'un bord à l'autre d'un navire lorsque on fait de l'anti-collision!).

A trois heures et demi, il ne pleut presque plus. Je décide de sortir un peu sur l'aileron pour voir si on entend le tonnerre (non, presque pas, bien moins qu'à terre !) et où sont les orages autour (devant, un peu moins, derrière et sur les côté, beaucoup). Il y a dehors un bruit qui ressemble à celui d'une ligne électrique quand il y a du brouillard. Le haut des antennes est comme phosphorescent. Profitant qu'il ne pleut plus, je m'approche du bord de l'aileron et aperçoit de drôles de petites flammes sur le projecteur de recherche et à l'angle avant de l'aileron.... Etrange !!! En approchant ma main, pour voir si c'est chaud, il se met à me pousser au bout des doigts des espèces de trucs absolument magiques et très beaux. Environ 5cm de haut, sur le doigt, comme un pédoncule assez lumineux d'environ un demi centimètre, puis, s'ouvrant comme un ver marin tubicole, un.... parapluie. Ca grésille un peu. Les couleurs vont du bleu au vert. En tendant tous les doigts vers l'extérieur du bateau chacun se trouve équipé de ce phénomène, parfois aussi, sur les articulations.

J'esaie de sauter pour voir si il faut garder le contact avec le navire pour conserver ces fleurs de lumières, mais non... elles restent accrochées. Soudain, un éclair (imaginez le sursaut !!!!) et HOP tout disparaît, pour bientôt réapparaître… J'ai bien sûr pensé au Capitaine Haddock, dans Tintin au Tibet !!!! En en reparlant le lendemain, il semble que ce phénomène, d'une telle ampleur soit assez rare.... je n'ai pas pris de photos (plus de piles et vue la charge d'électricité statique dans l'air..... c'est peut être pas plus mal).

Une belle expérience !!!!! Voilà voilà...

jeudi, septembre 11 2008

Escale Maltaise

Un petit billet depuis la passerelle du bateau. Nous sommes en pleine Opération Commerciale (chargement/déchargement). Le port nous propose un service de connexion à internet pour un tarif très interessant8 J'en profites pour glisser ici quelques lignes et faire le plein de podcasts. Devant moi, le balet des portiques qui empilent les boites sur le pont.....
Il fait incroyablement doux en ce 11 septembre..... un vrai plaisir.....

mercredi, août 20 2008

Un bon dessin vaut mieux qu'un long discours...



Il en manque encore.... dont au moins "Le quart" de Nikos Kavvadias.... Espérons qu'il arrive à temps.... Le départ a été avancé au 29 Aout, depuis Southampton.....

samedi, août 16 2008

Dans deux semaines.....

.... Le bateau sera à Hambourg.... Ce qui signifie qu'il ne me reste que deux petites semaines de vacances..... Les congés sont finalement passé super vite, en dehors de petites turbulences plus sombres en Aout... Il me reste une dizaine de jours ici, dans mon chez moi, pour boucler les quelques trucs que je voulais faire, il me restera plein de choses pour les prochains congés!!!!
Comme avant chaque voyage, j'ai commencé à me constituer ma petite bibliothèque pour mes deux mois de mer. Donc, pour le moment, mais bien sur la liste peut évoluer, je vais emmener :
La saga d'Olafr Tryggvason un lien Wikipedia ici
Mort d'une héroine rouge de Qiu Xiaolong (si je ne l'ai pas lu avant de partir......)
Le cantique de l'apocalypse joyeuse de Arto Paasilinna
Utu et Haka de Caryl Ferey
Miscellanées maritimes de Lorentz Schrotter
Le pire voyage du monde (Antarctique 1910-1913) de Apsley Cherry-Garrad
Grande jonction etle théatre des opérations de Maurice G Dantec....

D'autres titres devraient venir allonger un peu cette liste..... je viendrais vous les donner avant de partir!

lundi, mars 10 2008

mal de mer

Est-ce que les oiseaux, quand ils sont dans leur nid dans les branches et qu'il souffle un vent à débecquer les merles, ont le mal de mer??????

vendredi, décembre 21 2007

Lune

Les doigts, deux mois après....

Il y a deux mois (nous étions d'ailleurs dimanche) je me coinçais les doigts dans un p*** de moteur.... J'ai d'ailleurs bien failli en laisser deux gros morceaux dans le fond, mais héhéhé, j'ai les doigts solides, et je n'ai rien cassé!!!! (ni mes doigts, ni le moteur!)
Deux mois plus tard, donc, on ne voit quasiment plus rien..... juste une ligne blanche au dessus de l'articulation.......
Pourvu qu'il ne se passe rien de ce genre le prochain voyage!!!!

dimanche, décembre 16 2007

BaAaAaAh!

Ca mange vraiment n'importe qui les Goels!!!!!

lundi, décembre 10 2007

Houle

Le vent est tombé, la mer aussi un peu..... Les sentiers côtiers ont été désertés..... Juste une image en passant...


Et.... il y a aujourd'hui trois ans et deux jours que je glisse des bouteilles avec mes mots sur l'océan de la toile......

mercredi, octobre 3 2007

Kuala

Un petit mot tres vite depuis un cyber cafe de Kuala Lumpur. Temps chaud et humide!!!! On en profite avant de retrouver les rigueurs de l automne europeen..... Dans une vingtaine de jour (moins si tout va bien) a la maison!!!!!

mardi, août 14 2007

Quels auteurs vont m'accompagner?

Alexander Kent, avec son roman "en ligne de bataille"
Charles Bukowski "Nouveaux contes de la folie ordinaire". Que j'avais lu il y a plusieurs années, sur un autre navire.
John Harvey "De chair et de sang", sur les conseil de ma libraire preférée
De Dennis Lehane, que j'ai découvert le voyage dernier, j'emporte "Gone, baby gone", et "Mystic River"
William Faulkner "L'intrus", parce que c'est un auteur qui revient souvent dans les textes de Buk.
Steve Hamilton "Ciel de sang". Auteur totalement inconnu pour moi.... Vous connaissez?
Avec "la faille", Jorn Riel va m'emmener me promener en nouvelle guinée! ca me changera des ses racontars polaires!
Et puis, suite à une discussion dans un transat en regardant la montagne, je prends "mygale" de Thierry Jonquet.
Enfin, parce que j'avais lu des passages par dessus son épaule avant de nous endormir, je prends "l'empire des loups" de JC Grangé... ca sera sans doute le premier que je vais lire d'ailleurs.....
Plus sans aucun doute d'autre que je vais récupérer dans la maison à la campagne.....

jeudi, juin 28 2007

Evac San

Ce voyage a été marqué par un évènement nautique notable (en dehors des bruits de coursives!) Un évènement qui nous a fait réaliser la chance que nous avions de vivre à notre époque et pas quelques vingtaines d'années plus tôt. Un évènement.....émouvant et qui a bien failli être dramatique. Je le retranscris d'après les notes que j'ai pris la nuit même. Tout a été très très vite..... Malheureusement, je ne peux pas vous donner la date exacte, mais qu'importe. C'est un petit bout de (sur)vie maritime...
Ce matin là, à 07h45 nous passons au sud de Singapour, de l’ouest vers l’est. La route est au 030, nous avons terminé la remontée en allure du moteur principal (82 rpm (tour par minute, en anglais ;) ) ). Quelques jours plus tôt, nous avons découvert que sur la plage de manœuvres arrière, un rouleau pour les aussières était bloqué. Au moment de l'extraction de l'axe du rouleau, une bague est venue avec. Nous n'avions plus qu'une solution : découper le support et le rouleau proprement dit. Mais, au moment de commencer le travail, notre soudeur présente des difficultés respiratoire et une douleur à la poitrine. La chaleur dans cette région est assez impressionnante, et nous tirons des 45 / 50° à la machine depuis plus d'une semaine et demi. Tout le monde tire un peu la langue, mais lui.... Ca fait quelques jours que je le trouve.... Fatigué. Je lui demande donc de remonter et de prendre du repos dans sa cabine.
A 14h00, Il se sent toujours mal. Nous décidons de contacter Purpan, (le centre de télémedecine pour les marins). Après une conférence par téléphone satellite, nous envoyons un ECG
L'après midi se passe, sans nouvelles (enfin, moi, dans ma fonction, je n'en ai pas eu) Arrive le soir, l'heure du diner....
A 19h30, alors que nous commençons l'entrée, coup de fil de la passerelle : le CROSS gris nez nous appelle afin d'avoir une nouvelle conférence avec purpan. Il fait nuit noire. Nous sommes à la passerelle avec le commandant et le second Capitaine. Les yeux du pacha, au téléphone vont de l'un à l'autre. Nous attendons inquiets.... ca parle d'intraveineuse, de perfusion, de port le plus proche.......
A 19h45 nous nous déroutons vers Singapour, à environ 190 milles. Accident cardiaque, il n'y a plus de temps à perdre..... A 20h00 l'allure est réglée à 92 rpm (la plus haute possible en fonction des contraintes mécaniques), cap au 210, un point de rencontre est convenu entre le navire et un hélico après un contact avec le MRCC singapour. Nous préparons le patient, faisons son sac, lui expliquons. Toutes les heures, nous rappelons l'hôpital de Purpan pour leur donner un point de vue de l'intérieur...
A 02h00, nous sommes sur zone, l’helico arrive, grosses libellule vrombissante dans la nuit sombre (pourquoi y'a jamais de lune dans ces cas là?????) les projecteurs de recherches de l'hélico balaient la pontée de containers, puis se fixent sur l'aileron, quelques echanges avec le pilote pour ajuster la vitesse, le cap....
02h20 treuillage sur l’aileron babord d’un médecin et d’un technicien, Nous installons notre marin dans une civière, en quelques seconde, il a disparu dans le ventre de la libellule..... A 02h35 l'hélico est parti. Nous remettons le cap au 030... Retour à la normalité......
Au dernières nouvelles, Il va bien....... Nous avons tous été très impressionné par la rapidité et l'efficacité des services à terre....

mardi, juin 26 2007

Une première image du voyage

Dans une petite rue de Hong Kong, assis sur un tabouret en plastique, nous mangeons des nuddles et observons autour de nous...

dimanche, juin 24 2007

Apres une première bonne nuit

Tout à fait honnêtement, j'avais presque décidé à bord d'arrêter ce blog que j'avais été incapable de faire vivre en mer.... Ce fut un voyage difficile sur le plan des relations humaine.... Une équipe assez rude (un petit con qui passait son temps à raler et remettre en question l'organisation du travail que j'imposais - bah oui, c'est mon boulot de gérer le travail des gens....), de la tension sur les interventions à réaliser sur les différents organes de la machine, chantier ou pas? avec qui???? comment? quand? et puis, la chaleur redoutable de ce début d'été.... (nous avons frôlé les 55 à la machine dans le golfe persique....)). Beaucoup de question beaucoup plus intimes aussi.... Sur un rude combat entre coeur et raison. J'avais l'impression que ce blog ne me représentait pas tel que je suis, donnait une image de moi bien plus sombre que la réalité. je n'ai quasiment pas sorti mon appareil photo, et encore moins mon MD pour prendre des sons....
Heureusement, de beaux rayons de soleil avec des gens à bord -mais les inévitables rumeurs qui ont galopées à travers les coursives, des belles heures à regarder la mer et les ports....
pour l'instant, je ne sais pas si ce blog voit paraitre ces derniers billets ou pas..... je n'en sais rien, il va me falloir quelques temps pour rentrer... j'ai même bien failli repartir pour un deuxième voyage tellement j'avais l'impression que rien ne m'incitait à rentrer à terre.... Je suis encore un peu à cote de mes pompes..... On verra plus tard......

mercredi, avril 18 2007

Complement sur les livres du voyage!!

Ma réserve de livre s'est agrandie. En plus de la liste publiée plus bas, j'emmène avec moi :
Dissimulation de preuves de Donna Leon (que je vais sans aucun doute finir dans le train qui m'emmènera en Belgique). C'est un bon policier, j'ai hate de lire les autres de la série!
Je, François Villon de Jean Teulé. Une plongée dans le moyen age aux côtés d'un grand poète.
Et enfin, si Glaz l'a terminé à temps (hihi) Le marin de l'île de Siec de Michel Jolivet.... Mais peut être celui là, je le lirai au retour!!!!

En attendant, je profite du chant des pinsons dans les pommiers en fleurs, de la douceur du soleil (en ayant une pensée pour les pauvres canadiens sous la neige....) et de lonnnngues nuits de sommeil.

- page 1 de 6